Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

L'enfant que j'étais [TAG]

Le 3 mars 2018, 12:06 dans Lifestyle 4

Bonjour ! Comme prévu, je vous ai préparé mes réponses au TAG "L'enfant que j'étais" que j'ai repris sur le blog de Bébé est arrivé. A travers 7 questions, je vous dévoile quelques anedoctes, souvenirs d'enfance et autres, avant de tagguer d'autres bloggueuses. Bien sûr, j'invite toutes celles qui souhaitent jouer le jeu à me le faire savoir !

En découvrant ce tag, je me suis replongée dans mon enfance aussi loin que je m'en rappelle; des bribes de souvenirs ont refait surface; S'il y a bien une chose dont je me souviens de cette réminiscence, c'est que tout ce que j'ai oublié n'est jamais vraiment parti...
Pourtant d'après des chercheurs, on dit que l'on ne garde aucun souvenir avant ses 4 ans, cela s'appelle "l'amnésie enfantile".
Il est vrai que je ne me rappelle pas de mon 1er mot, de ma 1ère dent, de mes 1ers pas, mais heureusement il y a mes parents pour me rappeler ces événements ainsi que les photos et vidéos qui laissent une trace de tous ces moments émouvants, avec ses pleurs et ses rires.

 

 1. L'enfant que j'étais était une enfant : 

 On dit de moi que j'étais une enfant calme, très sage, imaginative, timide et réservée avec les inconnus, amusante et farceuse avec mon entourage.

 

2. L'enfant que j'étais avait pour jouet préféré :

- J'adorais dessiner,  sentir l'odeur de la peinture à l'eau, gratter le papier avec un crayon gras; D'ailleurs jusqu'à aujourd'hui, j'ai gardé le plaisir d'écrire et colorier !

- Faire tournoyer ma première toupie musicale !

- Jouer au ballon ou à la raquette avec mon grand frère dans le jardin et aider mon père à jardiner; 
(une façon de réparer nos bêtises lorsqu'on ratatinait les fleurs !)

- Jouer au légo et K-nex donc tous les jeux de construction en général.

- Faire rouler les voitures téléguidées de mon grand frère (je me souviens d'ailleurs qu'il était furieux lorsque les piles étaient à chaque fois usées..).

 - Jouer à la maîtresse avec mes peluches ! Comme à l'école, j'avais un pupitre et une craie et chacun de mes peluches avaient leur petit nom et des interrogations écrites ! Et comme dans toute classe, il y avait un cancre !

- Et pendant les récrés, ce fut les interminables parties de billes sur une plaque d'égout !

 

 

3. L'enfant que j'étais se régalait de :

Des bons petits plats de mes parents et surtout de mon père qui cuisinait le dimanche les plats antillais tels que le fameux columbo de poulet, boudins noirs ou encore les bananes flambées, avec une zikette de rhum !). Aussi nous avions droit à la traditionnelle quiche Lorraine préparée tous les mercredis par ma Maman.
Je les remercie d’ailleurs de n’avoir jamais eu recours au fast-food ! Hormis les soirées pizzas les samedis, croyez-le ou non, mon premier Mc’Do a été vers mes 13-14ans, lors de mes premières sorties avec les copines. Et là, ce fut le début d'une longue histoire d'amour avec les Mc'Flurry. C'est pô bien !

 

4. L'enfant que j'étais s'est un jour fait grondé pour :

Lorsque j’étais à l’école primaire, pendant la récréation, les copines et moi, nous jouions à cache-cache avec les garçons. Et voilà comment on s’est retrouvé enfermer à 5 filles dans un seul toilette ! Mais la fin de la récré venait de sonner et une copine lança le défi de ne pas en sortir ! Manque de pot, c’est le Directeur en personne qui nous chercha (pas bien longtemps puisqu’il n’y a pas mille cachettes dans une cour et qu'il nous repera très vite à cause de nos rires à peine discrets..) Il se mis à hurler dans le couloir pour  que nous sortions, mais comme ce fut le calme plat, il s'avança de plus en plus (ça aurait pu faire un remake de film où le « méchant » ouvre une à une les portes des toilettes pour nous trouver, en faisant claquer ses santiags !); Lorsqu'on l'entendit s'approcher et nous mettre en garde de notre punition qui serait encore plus sévère si on ne sortait pas immédiatement..on a vite déchanté et n’avons pas eu d’autres choix que de sortir une à une, honteusement.
Ce fut ma première et dernière punition, où l’on a eu à copier 100 fois les fameux « je ne dois pas… ». 

 

 

 

5. L’enfant que j’étais rêvais de :

Faire de l'équitation et de la dance Hip-Hop. Mais jusqu'à aujourd'hui, je n'ai touché que du bout des doigts ces rêves en investissant que très peu de temps dans ces activités...

 

 

6. L’enfant que j’étais lisait :

Grâce à ma mère, elle m'a fait découvrir "Le Club des Cinq" écrit par Enyd Blyton, car elle-même lisait ces livres pendant son enfance (les 1ers livres ont été écrits dans les années 1940...) Je devins très vite une mordue de cette série car à chaque ligne parcourue, je m'imaginais vivre leurs péripéties avec eux ! J'adorais chaque personnage et m'identifier facilement à eux. Parmi Claudine, Annie, Michel, François et le chien Dagobert, chacun avait son propre caractère. Je les trouvais très fûtés pour leur âge et chacune de leur aventure était hors du commun ! J'espère qu'à son tour Ma petite Puce appréciera leur histoire !

 

 

7. L’enfant que j’étais trouverait mon moi de maintenant :

Evoluée et de plus en plus responsable, surtout depuis que je suis devenue Maman. D'autant plus qu'on dit qu’on change tous les 7 ans environ (de mentalité, de langage, de situation familiale/professionnelle, de goût alimentaire/vestimentaire etc.), alors autant que ce soit dans le bon sens ! 

Driiiiiing !!! C'est la fin du questionnaire !

Et les nominés sont :

Merci d'avance pour votre participation ! 

 

Nati.

 

Des pancakes au cacao pour Mardi Gras !

Le 13 février 2018, 14:52 dans Lifestyle 2


Source: Pixabay.com

 

Bonjour ! En ce jour de Mardi Gras, je vous partage une délicieuse recette de pancakes au cacao et sauce au caramel demi-sel, réalisée avec le cacao en poudre non sucré #VanHouten. Chéri et moi utilisons ce chocolat finement poudré pour la préparation de nos boissons chocolatés en ajoutant de la chantilly et une cuillère à café de miel (pour celles et ceux qui aiment le lait de crème bouilli du lait de ferme, on obtient une crème chocolatée bien onctueuse...),  mais on peut aussi l'utiliser en pâtissserie (2 cuillères à soupe de cacao en poudre sont équivalent à 50g de chocolat en carrés!) ou en décoration avant de servir un gâteau ou vos boissons sucrés par exemple...

Donc, pour faire les pancakes et la sauce, notez bien les ingrédients et à vos poêles !

Pour les pancakes :

  • 200g de farine de blé
  • 50g de faine de châtaignes
  • 3 oeufs
  • 30cl de lait (selon votre préférence, demi-écrémé ou écrémé)
  • 18/2 sachet de levure
  • 40g de sucre semoule
  • 20g de cacao en poudre
  • 3cl d'huile d'arachide

Pour la sauce :

  • 80g de sucre semoule
  • 10cl de crème liquide entière
  • 40g de beurre salé
  • 50g de noix (de pécan, noisettes, amandes au choix)

 

Préparation 

Pour les pancakes : Mémanger les farines et la levure. Former un puits et ajouter les oeufs. Mélanger en incorporant progressivement le lait pour obtenir une pâte bien lisse. Ajouter ensuite le sucre et le cacao. Laisser reposer la pâte pendant 1h. Dans une poêle à blinis huilée, cuire les pancakes à feu modéré pendant 2 à 3 min de chaque côté. Servir encore tiède nappé de caramel, parsemés de noix de votre choix.

Pour la sauce : Verser le sucre dans une poêle et le cuire à sec jusqu'à obtenir une belle couleur caramel. Ajouter alors le beurre et bien mélanger, puis incorporer progressivement la crème. Faites bouillir pour obtenir une sauce homogène, puis verser le tout dans un bol et laisser refroidrir. 

 

J'espère que cette recette facilement réalisable vous régalera ainsi que vos invités ! 

N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! 

Bonne digestion et à bientôt !

 

Nati.

Mes Best-sellers 2017 #2 : Roman, Guide d'éveil et Neurosciences

Le 8 février 2018, 14:10 dans Livres 0

 Bonjour tout le monde ! Après un premier article sur mon best-seller 2016, qui n'était rien d'autre que Riquet à la Houppe d'Amélie Nothomb (cette année-là, je n'avais pas beaucoup lu étant donné que je m'étais penchée davantage sur la préparation de la layette de la MiniPuce ! ), il était temps que je vous fasse part de ces livres qui m'ont marqué en 2017. Une nouvelle fois,  j’attendais impatiemment le nouveau roman de la fameuse écrivain belge, dont je ne rate presqu'aucun de ces délicieux ouvrages !
Je commencerais donc par un bref résumé de "Frappe-toi le coeur". Puis, dans la catégorie "neurosciences",  je vous invite à vous intéressez à Idriss Aberkane (si vous ne le connaissez pas encore) avec son livre "Libérez votre cerveau". Et enfin, grâce au bouche à oreilles, j'ai lu le guide d'éveil d'Eckhart Tolle, s'intitulant "Le pouvoir du moment présent" et vous partage la version audio ainsi que quelques exercices de méditation.

 

v  C'est 3 livres ont un fil conducteur : l'amour. En effet, ces auteurs établissent la corrélation entre la passion et la réussite.

 


1. Amélie Nothomb « Frappe toi le cœur »- Edition Albin Michel – 2017 - Prix : 16€90.

Le titre s’inspire de la célèbre citation d’Alfred de Musset « Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie ».
Ø L'histoire de ce roman aborde l’amour maternel, la jalousie, les relations mère-fille, le couple, la manipulation, le mépris. Du point de vue de la maman,  celle-ci se métamorphose peu à peu au fil des naissances de ces 3 enfants : d'un état complétement indifférent, elle finit par prendre son rôle de mère au sérieux, jusqu'à devenir complètement envahissante dans la vie de la petite dernière; Ce qui devient invivable pour la petite fille, qui se sent étouffée et finit par rejeter l'amour de sa mère. Du point de vue de l'aînée, malgré la souffrance qui résulte de la relation quasi inexistante avec sa mère, elle espère de toutes ces forces un amour à double sens, et parvient dès son enfance à lui pardonner ses écarts de conduite. Suite à un tragique évènement, un déclic se fait en for intérieur : elle trouve sa vocation pour être médecin du coeur : c'est-à-dire, cardiologue. Elle voue corps et âme dans ses études de médecine, et son travail acharné est très apprécié de tous; voir même profitable pour certains...  Elle aurait pu devenir maître conférencier ou professeure, juste pour en tirer l'admiration de ses pairs mais elle est restée fidèle à son rêve pour devenir une 'simple' cardiologue.

 

2. Idriss Aberkane «  Libérez votre cerveau » - Editions Robert Laffont – 2016 – Prix : 20€ (ou 7€80 en version pocket)

Considéré comme un « petit génie » des neurosciences appliquées, Idriss Aberkane est titulaire de trois doctorats. Âgé d’à peine 30 ans, il a déjà donné plus d’une centaine de conférences sur quatre continents et conseillé plusieurs gouvernements sur leur système éducatif. Il est également éditorialiste au Point.

Spécialiste des neurosciences, Idriss Aberkane dévoile sa méthode pour libérer notre cerveau à l’école et au travail.

" Il existe des prodiges capables de calculer la racine soixante-treizième d'un nombre à cinq cents chiffres en moins de trois minutes. Ils ont pourtant le même cerveau que nous. Alors comment font-ils, ceux qui pensent plus vite, qui se concentrent plus longtemps ou bien développent une mémoire phénoménale ? Ils utilisent leur cerveau de façon différente et harminieuse, selon des principes "neuroergonomiques" : ainsi, de même que l'on pose des poignées sur des valises trop lourdes pour les soulever sans peine, on peut donner des poignées à nos objets mentaux pour les manipuler plus facilement. Dans cet ouvrage ambitieux, foisonnant d'exemples, Idriss Aberkane nous entrâine à la découverte de notre matière grise, nous révélant ses capacités et nos limites, ses points aveugles et ses ressorts inattendus. "

ØCet ouvrage nous donne non seulement des astuces pour mémoriser et nous concentrer. Par exemple, pour retenir des numéros de téléphones, il suffit d'accorder un sens aux chiffres à retenir : reliez-les mentalement à une date de naissance, un numéro de département etc permet de mieux les assimilés. Aussi, I. Aberkane nous guide aussi à travers l'école et la société dont il reproche le gavage intensif des connaissances et un système scolaire trop rigide. Le mieux serait d'abroger ce système de notes qui brise l'esprit de l'élève, sans cesse comparer, individualisé, étiqueté et évalué sur des sujets qui ne relèvent pas toujours de la logique ou du sens pratique. Les clés de la réussite  : la passion et le travail collaboratif peu importe l'âge, le niveau d'étude, ou encore les conditions sociales.

" Pour penser mieux, éduquer mieux, vivre mieux, pas besoin d’être un génie, il suffit d’utiliser les formidables ressources que la nature a mises sous notre crâne. Nous en sommes tous capables ! "

 

 

3. Ekhart Tolle « Le pouvoir du moment présent » - Edition J’ai Lu Bien-être - 1997 - Prix : 6€70.

« Vous êtes ici pour permettre à la mission divine de l’univers de se déployer. Voilà à quel point vous êtes important ! » Ekhart Tolle

Ce guide d'éveil spirituel est paru en 1997, traduit en 33 langues et s’est vendu à plus de 3 millions d’exemplaires grâce au bouche à oreille! Plusieurs personnes qui ont lu ce livre et mis en pratique ces enseignements essentiels, ont rendu témoignage que leur vie avait changé ! Dans le but de trouver la paix intérieure et de jouir d’une vie libérée, ce livre a le pouvoir  de métamorphoser votre vie en une expérience unique !

ØCe guide met en lumière qu’une vie vécu sans amour, sans passion, nous emprisonne dans nos propres jugements ; cette image que nous avons de notre Etre est bien souvent faussée, malheureusement. Ainsi, voilà pourquoi il est préférable de laisser de côté notre égo (=mental), qui est formalisé par nos pensées et jugements car cela provoque en nous de la souffrance, de la peur ou encore de la haine, et nous empêche de profiter de chaque instant. Ce qui est présent est ce qui a de plus précieux. Laisser de côté votre passé, qui a certes, sa part de responsabilité dans votre personnalité, votre situation, mais n'est pas représentatif de votre vraie identité, votre Être. Enfin, ne vous laissez pas berner par des visions d’avenir, qu’elles représentent la peur ou l’espoir, elles ne sont que des illusions ! Seul l’instant présent prédéfini ce qui en est réellement !

 

" La joie émane de l'intérieur tandis que le plaisir provient des choses extérieures. "

Retrouvez en livre audio quelques extraits du livre : https://www.youtube.com/watch?v=eULKAaQ42B4

 

J'espère que ces paroles positives vous aideront à révéler le meilleur de vous-même !

Perso, cela m'a permis de me recentrer sur mes objectifs et passions en passsant à l'action : par exemple, en m'inscrivant à la bibliothèque, je peux lire au moins un livre par mois ; En privilégiant les produits de la ferme, je peux préparer les petits pots de la MiniPuce ; En écoutant de temps en temps des musiques zen voir classiques (tel que Johann Strauss par exemple), je peux garder un esprit ouvert et positif, pratiquer et ressentir les bien-faits du yoga, en créant une ambiance naturelle et détendue.  Je pense également me remettre aux activités créatives en groupe ainsi qu'à l'équitation...
En clair, tout ceci m'aide à aborder les situations de manière positive (bien que parfois mes vieux démons me rattrappent en me faisant croire qu'il existe des problèmes alors qu'il n'y a que des solutions !). Ça me permet aussi d'organiser au mieux mon quotidien en minimisant les facteurs de stress extérieurs, tout en gardant la forme et la ligne ! ; )

Comme dirait Gandhi «  C’est en changeant soi-même qu’on changera le monde. La véritable révolution est intérieure ».  

Et sinon, quel est votre (vos) livre(s) du moment ? 

 

 

Happy Face !

 

Nati.

 

Voir la suite ≫